Depuis les années soixante, mes tableaux sont des voyages intérieurs qui ont traversé les territoires  de la tristesse, de la dépression, de l’isolement, de ma colère mais aussi de ma joie et de mon amour à travers de multiples sujets.  Le sujet se définie par mon présent, il est l’expression de ma mémoire et de mon imagination.

Par la peinture je m’interroge, je me scrute avec l’espoir de découvrir des réponses inattendues. Le processus de peindre me libère des contraintes du quotidien, me libère aussi de l’envie de plaire et de rivaliser. J’aime explorer, improviser et marcher dans l’inconnu. Créer est un dialogue entre le langage visuel et mon esprit curieux inspiré et provoqué par ma vision personnelle du monde qui m’entoure. Pour moi il n’y a pas de règles en art, il n’y a que des choix.

 

Les actualités de notre monde sont une provocation que je ne peux abstraire de mon processus créatif.  Dans mon processus, l’insécurité, le doute et la peur sont mes fidèles compagnons et ils  ne m’abandonnent que rarement. Ma solitude m’est précieuse mais rare sont les moments où je me sens réellement seul, je suis constamment accompagné de mes souvenirs et de mes expériences.  Dans ma vie quotidienne, ma famille, mes amis, mes collègues sont mes coéquipiers.  Métaphoriquement, je deviens un acteur qui performe sur la scène de mes tableaux.  Mes images reflètent ma dualité et mes tableaux sont à la fois une célébration de la vie par la couleur mais aussi une dénonciation de la violence par le sujet.

Peindre  est un rituel pour honorer ma foi dans la créativité et pour m’inscrire dans le moment présent.

Série Paysage paradoxal

Série Peinture-Collage

Série Les Murs

Série Lac Mégantic